La transhumance

 

précédente - remonter - suivante


 

Lors de la migration, les Gnous avancent en colonne, martelant le sol de leurs millions de sabots. Leur dépacement est accompagné d'un concert de gémissements "guenou" à l'origine de leur nom.

Si cette photo vous intéresse, contactez moi.

 © Jean-Claude FOURNIER 2018 - Toute reproduction interdite