Fumeur de narguilé

 

précédente - remonter - suivante


 

Fumer le narguilé procéde de traditions chères au Touareg. Il en est de même pour la cérémonie des trois thés, à la fin de chaque repas, autour d'un bon feu, instants de convivialité, de félicité... "Le premier thé est fort comme la vie, le deuxième est doux comme l'amour, le troisième est suave comme la mort...".

Si cette photo vous intéresse, contactez moi.

 © Jean-Claude FOURNIER 2018 - Toute reproduction interdite