Mise à l'abri du cadavre

 

précédente - remonter - suivante


 

Le lion qui s'est déjà beaucoup rempli la panse avec les viscères de cette proie, s'est mis dans la tête de traîner le cadavre à l'ombre d'un buisson distant d'une cinquantaine de mètres, afin de le soustraire à la convoitise des hyènes, chacals et vautours qui accourent, attirés par l'odeur du sang... Sa méthode de transport est très particulière... Au lieu de tracter la carcasse en reculant, le lion s'entête à la faire avancer en se positionnant sur elle !!!

Si cette photo vous intéresse, contactez moi.

 © Jean-Claude FOURNIER 2018 - Toute reproduction interdite