Le vol

 

précédente - remonter - suivante


 

(Fratercula arctiva) Le vol du Macareux n'est pas très gracieux. Par contre, grâce à ses petites ailes et ses pieds palmés, il est très à l'aise dans l'eau. C'est un excellent nageur. Protégé du froid par une épaisse couche de graisse, il est parfaitement adapté à la pêche sous-marine, plongeant souvent à plus de 15 mètres sous la surface de l'eau. Il avale directement le produit de sa pêche, sauf lorsqu'il doit nourrir son poussin. Dans ce cas, il rapporte dans son bec ses proies, prenant bien soin à l'arrivée au terrier d'éviter les goélands, mouettes et autres labbes, toujours prêts à lui chiper son butin...

Si cette photo vous intéresse, contactez moi.

 © Jean-Claude FOURNIER 2018 - Toute reproduction interdite