Le Ginna

 

précédente - remonter - suivante


 

Dans chaque village Dogon, existe une maison appelée "Ginna Banga", qui est celle du chef spirituel de la communauté. Mais chaque quartier a son propre "Ginna". La construction se distingue par une façade composée de niches, qui abritent des poteries et ustensiles ayant appartenus aux ancêtres, et une terrasse, accessible par une échelle taillée dans un tronc d'arbre, sur laquelle se trouve l'autel des ancêtres (Wagem).

Si cette photo vous intéresse, contactez moi.

 © Jean-Claude FOURNIER 2018 - Toute reproduction interdite