Couvent de Santa Catalina

 

précédente - remonter - suivante


 

Les novices devaient être d'origine espagnole et apporter une dot de 1000 pesos d'or pour être acceptées au sein de l'ordre. Malgré le double vœux de silence et de pauvreté, les couventines étaient douées pour la conversation et dépensières. Elles avaient leur domestique et mangeaient dans de la vaisselle de porcelaine, sur des nappes en damas, avec des couverts en argent... Sur cette vue, la rue Grenade.

Si cette photo vous intéresse, contactez moi.

 © Jean-Claude FOURNIER 2018 - Toute reproduction interdite