Mariage Shintô

 

précédente - remonter - suivante


 

Si le mariage shintô traditionnel a toujours le vent en poupe, dans leur quête de romantisme et sans être pour autant de confession chrétienne (2 % de la population) les nouvelles générations aspirent de plus en plus à troquer le kimono pour la robe blanche et le costume à la façon occidentale. Le mariage se célèbre alors dans des chapelles ou des églises (parfois fausses et sans le recours de vrais prêtres) au Japon ou à l'étranger.

Si cette photo vous intéresse, contactez moi.

 © Jean-Claude FOURNIER 2018 - Toute reproduction interdite