Tôkyô la capitale

 

précédente - remonter - suivante


 

Vue du haut de l'hôtel de ville de Tôkyô. Avec sa banlieue, Tôkyô compte 37 millions d'habitants. En 1603, c'était un village de pêcheurs, appelé Edo. En 1868, au début de l'ère Meiji, qui marque le passage du Japon féodal au Japon moderne, l'empereur déplace sa résidence officielle de Kyôto à Edo, qui prend le nom de Tôkyô et devient la capitale politique et économique du Japon. D'un profil à dominante horizontale, la maison individuelle constitue l'élément prégnant du paysage urbain, mais la mégalopole tente de se développer de façon plus verticale. C'est le cas du quartier de Shinjuku qui est devenu un petit Manhattan.

Si cette photo vous intéresse, contactez moi.

 © Jean-Claude FOURNIER 2018 - Toute reproduction interdite