"Peau rouge d'Afrique"

 

précédente - remonter - suivante


 

Malgré le développement du tourisme, la proximité des villes ouvertes sur le monde moderne, les Himbas sont restés attachés à leur mode de vie ancestral. Les missionnaires n'ont pas réussi à les convertir à la religion chrétienne. Ils ne sont jamais arrivés à convaincre les femmes Himbas de couvrir leur poitrine. Les Himbas sont restés animistes, pratiquant le culte des ancêtres, faisant référence à Makuru, créateur de toutes choses. Le feu sacré -okuruwo - qui ne doit jamais s'éteindre, et dont le chef de village est le gardien, sert de lien entre les vivants et les morts...

Si cette photo vous intéresse, contactez moi.

 © Jean-Claude FOURNIER 2018 - Toute reproduction interdite