La femme aux pieds bandés

 

précédente - remonter - suivante


 

La coutume des pieds bandés en Chine remonte au Xème siècle. L'empereur avait demandé à une jeune concubine de se bander les pieds pour exécuter la danse du lotus et stimuler son désir. Bien qu'aujourd'hui interdite, cette tradition s'est perpétuée dans le temps et nombre de jeunes filles de toutes classes sociales, dans l'espoir d'acquérir richesse et distinction, ont imité depuis la maitresse de l'empereur. Le bandage commence dès le plus jeune âge, au mépris de grande souffrance et mutilation, visait à atteindre une taille idéale de 7,5 cm... Observé à Tuanshan dans la province du Yunnan.

Si cette photo vous intéresse, contactez moi.

 © Jean-Claude FOURNIER 2018 - Toute reproduction interdite